21 mai 2007 1 21 /05 /mai /2007 10:22

Présentation du blog

www.cmv.asso.fr

REUNION PUBLIQUE

Le mercredi 20 juin prochain, en collaboration avec le Cercle Mémoire et Vigilance,
la Respectable Loge "Art et Science"
organise, en présence du Sérénissime Grand Maître,
une réunion publique au Temple Arthur Groussier
Grand orient de France
16 rue Cadet - 75009 Paris

concernant la politique antisémite des années 1940 à 1944, des ententes entre la zone Nord et la zone Sud pour organiser le dépouillement des familles juives et enfin, leur déportation depuis Marseille, à compter du 22 janvier 1943, date du début des grandes rafles policières.

Nos Amis Jean KRIFF, membre du CMV, et Olivier PAJOT, ainsi que le Cercle Mémoire et Vigilance sont à l'origine de cette initiative.
 

Ce site ambitionne d'être un lieu de rencontre de Soeurs et de Frères soucieux de dynamiser leurs efforts afin que le serment des rescapés des camps nazis, le "plus jamais ça", ne soit plus un voeu pieux.

"Le monde est trop dangereux à vivre; pas seulement à cause de ceux qui font le mal, mais aussi à cause de ceux qui regardent et laissent faire" a dit Albert Einstein. Les années 30 nous en ont apporté la preuve.

Pourtant il semble que la leçon que nous aurions dû tirer de l'expérience du passé n'a pas été retenue. Ce qui se passe actuellement dans le monde, les épurations ethniques, les massacres, nous rappellent que nous n'avons pas fait notre devoir envers l'humanité et que tout reste à faire pour dénoncer les lâchetés, les compromissions et les égoïsmes.

Mais les hommes préfèrent ignorer ce qui risque de troubler leur quiétude. Il est plus facile d'oublier que de se souvenir. La bonne conscience va souvent de pair avec une mauvaise mémoire. Nous ne pouvons plus, nous n'avons plus le droit de dire "je ne savais pas".

Nous savons que notre dispersion, notre manque de liens, nous empêche d'agir efficacement pour défendre les valeurs qui fondent notre philosophie humaniste.

Dispersés, nous sommes faibles et fragiles.

Unis, nous serons forts. Plus forte sera notre voix pour éveiller à la vigilance les consciences endormies afin de contrecarrer l'action des nostalgiques des totalitarismes.

La liberté, c'est comme la santé, il faut l'avoir perdue pour en apprécier la valeur.

Alors, n'est-il pas préférable de défendre cette inestimable valeur pour laquelle nos Anciens ont donné leur vie plutôt que d'avoir à combattre pour la recouvrer ?

Ceux qui n'ont jamais cessé de lutter pour sa défense t'attendent fraternellement, ils ont besoin de toi.