10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 17:54
Humanisme

Le Convent de 1955 décida la création d’un centre de documentation du Grand Orient de France doté d’un bulletin. Le premier numéro, de pagination modeste, parut en 1956. Destiné aux seuls membres de l’obédience il se présentait comme une suite de fiches de lectures.
En 1965, le bulletin prend le nom d’
Humanisme qui se transforme en Humanismes et redevient Humanisme.
A partir de 1972,
Humanisme est mis en vente dans les kiosques. Des numéros spéciaux paraissent, le format se modifie, des rubriques se créent, l’iconographie se développe ; des signatures apparaissent.
Dans le même temps, des colloques, des tenues ouvertes au public, des journées d’études et des tables rondes ont lieu qui contribuent au rayonnement de l’obédience et de la revue.
Les auteurs qui écrivent dans
Humanisme ne sont pas tous francs-maçons, et relèvent pour ceux qui pourraient l’être d’obédiences différentes.
Philosophie, analyse sociétale, portraits, mémoire, sciences, culture et création artistique, histoire et actualité de l’obédience et de la franc-maçonnerie sont les rubriques permanentes de la revue.


La Chaîne d'Union
Créée le 15 septembre 1864 à Londres par un groupe de francs-maçons français exilés par le régime despotique de napoléon III, la Chaîne d’Union n’en devint pourtant pas moins que l’un des plus grands journaux maçonnique du XIXe siècle. Arrêtée en 1890, reprise en 1934, suspendue durant l’occupation, elle reparaît jusqu’en 1958.
En 1982 le Grand Orient de France décida de relancer la revue. Aujourd’hui LA CHAÎNE D’UNION est la plus ancienne revue maçonnique française encore en parution. Editée par le Grand Orient de France, première obédience maçonnique française par le nombre de ses adhérents et par son ancienneté, les articles que contient LA CHAÎNE D’UNION sont pourtant rédigés par les membres de son Comité Editorial qui est composé de sœurs et de frères relevant de diverses obédiences françaises.
LA CHAÎNE D’UNION traite de sujets d’ordre symboliques, philosophiques ou historiques. Elle publie aussi des entretiens avec d’éminents représentants de la pensée contemporaine.


Chroniques d'histoire maçonnique

Cette revue s’applique à être fidèle au projet défendu depuis plus de 30 ans: l’étude du fait maçonnique dans son intéraction avec l’histoire politique et sociale.
Soucieux de travailler des domaines peu exploités, la rédaction de Chroniques d’histoire maçonnique s’efforce aussi de rendre compte des liens entre la franc-maçonnerie et les milieux culturels.
Les dossiers s’attachent à restituer les sources, le contexte idéologique ... et la difficile application sur le terrain.


Abonnez-vous