Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 16:44

La Franc-maçonnerie a mis plusieurs décennies à intégrer la mixité en son sein alors que le monde profane l'avait fait depuis longtemps. Je m'interroge donc : la Franc Maçonnerie est elle en phase avec son temps, notamment en ce qui concerne l'autre évidence de notre ère, les outils numériques?

C'est un outil que nous devons nous approprier et il me semble qu'aujourd'hui, ce n'est pas le cas. Par exemple, jusqu'à l'année dernière, le seul chèque que je faisait dans l'année était pour payer la cotisation, alors qu'il est tout aussi possible de la payer par virement mensuel, comme nous le faisons pour notre abonnement téléphonique, l'EDF ou nos impôts. Qui, aujourd'hui, dans le monde profane n'utilise pas les outils numériques dans son quotidien? Et pourtant, dès qu'il s'agit de la Franc Maçonnerie nous sommes réticents à les utiliser.

Pour preuve, la trace maçonnique sur la toile est minime, alors que nous avons là le moyen d'inonder le monde de nos valeurs. Certes le GODF à un site internet qu'il est en train de moderniser, et il a même une page facebook sur laquelle sont partagées quelques informations.

Mais rien  à voir avec  ce que l'on peut trouver pour des parties politiques ou autres groupes d'échange d'idées. Le Front National par exemple, à une page facebook dynamique qui est partagée par plus de 800 000 membres et il ne fait aucun doute qu'elle contribue à la propagation de leurs idées.

Or sur internet, vous trouverez peu de blog maçonniques animés par des loges du GODF. Pourtant, le rituel ne nous enjoint-il pas de répandre à l'extérieur les vérités acquises dans le temple?

Je ne vais pas entrer dans une argumentation sur les avantages et l'amélioration matériel et morale qu'apporte le numérique à l'humanité. Cependant, loin d'isoler les personnes, cet outils rapproche et facilite les échanges humains. Ce n'est pas parce que vous discutez par Skype avec des proches éloignés de plusieurs milliers de kilomètre que vous n'irez pas les voir lorsqu'ils seront à proximité.
De la même façon, un blog n'empêche pas la réflexion et le débat. L'internaute peut nous transmettre ses commentaires auxquels nous sommes à même de répondre.

La franc-maçonnerie se veut discrète, ce qui peut aller à l'encontre de la diffusion massive sur internet. Mais il est possible de faire la part des choses et de rester discret sur les aspects de la vie maçonnique tout en exprimant largement les idéaux de notre ordre.
De même, il est certain que les outils que nous utilisons dans le temple et le temps maçonnique ne sont pas compatible avec la finalité du numérique qui est d'accélérer et de globaliser les échanges. C'est pourquoi les outils numériques n'ont pas d'utilité dans le temples et interfères plutôt avec la réflexion maçonnique. Mais en dehors du temple, aujourd'hui, dans le temps profane, le meilleur moyen de répandre les vérités ainsi acquises, c'est de leurs faire emprunter l'autoroute de l'information.

La Parfaite Union
commenter cet article